Concertation : les responsables du Minepat s’approprient la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030

Concertation : les responsables du Minepat s’approprient la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030

Ils se sont réunis à Yaoundé le 19 janvier 2021, dans le cadre de l’atelier d’appropriation interne présidé par le Ministre Alamine Ousmane Mey, sous le thème : « SND30, pour la transformation structurelle de l’économie camerounaise et le développement inclusif ».

Favoriser une compréhension partagée des orientations du nouveau cadre de référence de l’action gouvernementale pour la période 2020-2030, pour une implémentation réussie, tel était l’objectif de cet atelier. Il était question de s’assurer que les responsables du MINEPAT s’approprient les réformes et objectifs poursuivis par la SND-30, afin de dégager les défis à relever par le MINEPAT, pour garantir une mise en œuvre satisfaisante de cette stratégie. « Au regard des missions qui lui sont dévolues, le Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire est appelé à jouer un rôle-clé aux côtés de tous les autres acteurs, tout en assurant le suivi effectif et réussi de la mise en œuvre de cette stratégie dans ses différentes composantes », a déclaré le Ministre Alamine Ousmane Mey.

Trois thématiques se rapportant au thème central ont meublé les assises. Le premier exposé intitulé : « les grandes orientations de la SND30 », a présenté le contenu de la nouvelle stratégie, tout en expliquant les orientations fondamentales, les principes directeurs, les considérations clés et les différents piliers. La deuxième thématique a porté sur le « dispositif de mise en œuvre et de suivi évaluation de la SND30 ». L’exposant de cette thématique a édifié les participants sur les mécanismes de mise en œuvre et de suivi-évaluation de la SND30, et plus précisément la démarche et les principales activités que le Minepat entend déployer. Le troisième et dernier exposé s’est appesanti sur les « mécanismes de mobilisation et d’implication du secteur privé dans la mise en œuvre de la SND30 ». L’exposant a mis en exergue le rôle que doit jouer le secteur privé sous l’accompagnement de l’administration, pour une mise en œuvre réussie de cette stratégie, au moment où l’économie camerounaise reste marquée par la persistance des crises sécuritaires et l’impact de la crise sanitaire et économique provoquée par la pandémie du Coronavirus. En effet, comme l’a si bien rappelé Alamine Ousmane Mey, la SND30 vise à relancer l’économie camerounaise et à accélérer sa marche vers l’émergence à l’horizon 2035.

A travers cet outil stratégique, le Cameroun entend procéder à une transformation structurelle de  son économie pour parvenir à un développement plus inclusif des différentes catégories sociales. L’une des conditions de réussite de la mise en œuvre de la SND30 est que le taux de croissance annuel soit porté de 4,5% à 8,1% en moyenne sur la période 2020-2030 ; que la croissance du secteur secondaire (hors pétrole) soit portée à plus de 8% en moyenne ; et que le déficit de la balance commerciale de 8,8% du PIB en 2018, soit ramené à moins de 3% en 2030. De manière spécifique, il est question de porter la part du secteur secondaire dans le PIB de 28,2% en 2018 à 36,8% à l’horizon 2030, et de porter la Valeur Ajoutée Manufacturière (VAM) de 12,9% en 2016, à 25% en 2030. Ainsi, la transformation structurelle préconisée par la SND30 permettra de parvenir à une modification des parts des différents secteurs dans le PIB et à une redistribution des parts des branches du secteur secondaire dans lequel la priorité est la manufacture.

Previous Reconstruction du Nord-Ouest et Sud-Ouest : Le Japon apporte sa contribution

Suivez-nous via :

VG77+FHR, Administration gouvernementale à Yaoundé

Heure d'ouverture:

Lundi – Vendredi: 7h30 – 15h30

Les nouvelles du MINEPAT

Les nouvelles, les articles et les ressources du MINEPAT, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois.

Minepat © 2022. Tous droits réservés

Education Template