Programmation budgétaire 2023-2025 : Le MINEPAT prescrit fiabilité, pertinence et crédibilité                                                             

Programmation budgétaire 2023-2025 : Le MINEPAT prescrit fiabilité, pertinence et crédibilité                                                             

Alamine Ousmane Mey s’est exprimé ce mardi 16 août 2022 à Yaoundé, au cours de la cérémonie d’ouverture des Conférences Elargies de Programmation Budgétaire et de Performance Associée (CEPB-PA), session 2022. Une cérémonie coprésidée avec le Ministre des Finances, Louis Paul Motaze, en compagnie de plusieurs autres membres du Gouvernement.

 

 

 

Pendant 10 jours, les responsables des organes constitutionnels et des départements ministériels vont examiner et affiner la programmation des dépenses de l’Etat sur le triennat 2023-2025 et la performance y relative, contenues dans les Cadres de Dépenses à Moyen Terme (CDMTs) ajustés par les administrations publiques après le Débat d’Orientation Budgétaire.
Cette session des CEPB-PA 2022 se tient à la suite du Comité Interministériel d’Examen des Programmes (CIEP), qui a récemment proposé à la sanction du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, la cartographie des programmes à mettre en œuvre au sein des administrations publiques pour les 03 prochaines années. Il s’agit donc pour ces responsables des administrations publiques de décliner une programmation budgétaire pour la mise en œuvre de ces programmes, et de procéder aux ajustements nécessaires des objectifs de chaque programme en fonction des allocations budgétaires retenues. En projection sur l’espace budgétaire 2023-2025, un besoin de 4526 milliards de FCFA est consacré à l’achèvement de 474 projets en cour de d’exécution.
En rappelant le contexte socioéconomique et budgétaire difficile dans lequel se tient la préparation du budget de l’État 2023, le Ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey s’est davantage penché sur les grandes orientations qui devraient sous tendre la programmation des dépenses d’investissement pour le triennat 2023-2025. Notamment la finalisation et la mise en service prioritaire des grands projets infrastructurels de 1ère génération ; la reconstruction des régions sinistrées ; l’accélération de la mise en œuvre de la politique d’import-substitution avec un accent à accorder à la promotion du label « Made in Cameroon » ; le renforcement et l’approfondissement du processus de décentralisation ; le relèvement du niveau des dépenses sociales et l’amélioration du climat des affaires et la gouvernance.
Répondant à la presse au sortir de la cérémonie d’ouverture des CEPB-PA 2022, le Directeur Général de l’Economie et de la Programmation des Investissements Publics, Isaac Tamba a mis un accent sur les critères devant guider l’examen des CDMTs des administrations. Il s’agit du respect des plafonds des dépenses en veillant à la non inscription des nouveaux projets ; la bonne programmation des projets à financement extérieur ; la constitution des allocations budgétaires pour les projets sélectionnés dans le Programme d’Investissement Prioritaire et dans le plan d’Impulsion Initial (P2I) de la SND30 ; la maitrise et le financement des charges récurrentes en investissements publics, entre autres. Il a rappelé que les Conférences Elargies de Programmation Budgétaire et de Performance Associée constituent l’un des rendez-vous décisifs du processus de préparation du budget de l’Etat, conformément au décret N°2019/281 du 31 mai 2019 fixant le calendrier budgétaire de l’Etat.

 

Previous Rationalisation des CERs en Afrique centrale : Le processus en bonne voie                                                       

Suivez-nous via :

VG77+FHR, Administration gouvernementale à Yaoundé

Heure d'ouverture:

Lundi – Vendredi: 7h30 – 15h30

Les nouvelles du MINEPAT

Les nouvelles, les articles et les ressources du MINEPAT, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois.

Minepat © 2022. Tous droits réservés

Education Template