Mise en œuvre de la SND30 : le secteur Santé passe au scanner                                                 

Mise en œuvre de la SND30 : le secteur Santé passe au scanner                                                 

Ce secteur névralgique a été examiné le 3 novembre 2022 à Yaoundé, au cours de la Revue de mise en œuvre de la SND30 dans le secteur de la Santé. Une rencontre présidée par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, en présence de plusieurs autres membres du gouvernement, des responsables de la société civile et des Partenaires Techniques et Financiers.

 

L’objectif général de cette septième Revue était de faire un diagnostic profond de l’état de mise en œuvre des orientations de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 dans le secteur de la Santé.  Il s’est agi pour les participants d’examiner les progrès réalisés, les obstacles rencontrés dans le secteur de la Santé, en vue d’apporter des mesures correctives visant l’amélioration des interventions dans ce secteur névralgique.

En termes de performances, le Ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey,  a relevé au cours des travaux, la densification de la carte sanitaire du Cameroun, et le relèvement remarquable des plateaux techniques. Un processus soutenu par une amélioration de la gouvernance du système de santé. Le MINEPAT a cependant souligné que la pandémie de COVID 19 a révélé certaines pathologies de notre système de santé. C’est pourquoi selon lui, il est question d’identifier les accélérateurs pour l’accès à une santé de qualité pour tous les citoyens, afin d’atteindre in fine, l’objectif d’émergence légitimement voulu par les populations. Les actions prioritaires étant   aujourd’hui : l’amélioration et l’efficacité du système de santé en mettant à profit la décentralisation ; l’accélération du processus de mise en place de la couverture santé universelle ; la promotion du développement d’une industrie pharmaceutique locale  et le renforcement de l’accessibilité géographique aux soins de santé. Il sera également question de renforcer l’allocation des ressources financières pour la réalisation des missions prioritaires dans ce secteur. Face aux chocs exogènes futurs probables, au regard des vulnérabilités, notre bouclier essentiel sera selon Alamine Ousmane Mey,  la résilience de notre système de santé, capable de prendre en charge avec satisfaction, même les plus vulnérables.

Prise en charge dans le volet développement du capital humain et du  bien-être, la Santé est un capital essentiel pour l’ensemble des piliers de la SND 30. Pour le MINEPAT, il est indispensable pour notre pays et le secteur industriel, de disposer des ressources humaines de qualité, en quantité et surtout bien portantes. D’où la nécessité de mettre en place des politiques de santé, d’éducation et de protection sociale permettant le développement d’un capital humain sain et productif au regard de l’intense compétition internationale. Un appel partagé par le Ministre des Finances Louis Paul Motazé, et le Ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie.

Pour Phanuel Habimana, Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a quant à lui salué les efforts du Cameroun et de ses Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en matière de développement du Système Sanitaire, et la riposte vigoureuse face à la Covid-19. Il a aussi indiqué que l’OMS et l’ensemble des PTF continueront d’apporter des appuis multiformes afin de contribuer à l’atteinte du niveau de santé le plus élevé possible des populations Camerounaises.

Previous Mise en œuvre de la SND 30 : la Gouvernance passée en revue                                                     

Suivez-nous via :

VG77+FHR, Administration gouvernementale à Yaoundé

Heure d'ouverture:

Lundi – Vendredi: 7h30 – 15h30

Les nouvelles du MINEPAT

Les nouvelles, les articles et les ressources du MINEPAT, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois.

Minepat © 2022. Tous droits réservés

Education Template