Promotion économique : Le Cameroun se « vend » aux investisseurs européens

Promotion économique : Le Cameroun se « vend » aux investisseurs européens

C’est dans le cadre de la première édition de la « Cameroon-European Union Business Week », dont la cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi 20 février 2024 à Yaoundé, sous la présidence du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine OUSMANE MEY et du Directeur Général Hors Echelle et Conseiller à la Direction Générale des partenariats internationaux de la Commission Européenne, Henrik Hololei.

 

Il y avait du beau monde ce mardi 20 février 2024 à l’Hôtel Hilton de Yaoundé, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la toute première édition de la « Cameroon-European Union Business Week », organisée du 20 au 22 février 2024, sous le thème « Saisir les opportunités d’investissements et commerciales au Cameroun ». Cette cérémonie a connu la présence d’une demi-dizaine de membres du Gouvernement (MINFI, MINEPIA, MINADER, MINDEL/MINEPAT), de l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’UE au Cameroun, du Président du Groupement des Entreprises du Cameroun, des Représentants des institutions financières de l’UE, et d’environ 300 chefs d’entreprises européennes et camerounaises.

 

Dans son propos de circonstance, le Ministre de l’Economie a vanté les opportunités qu’offre le Cameroun en matière d’investissements, en présentant le pays comme une « terre d’attractivités » pour les investissements étrangers. Avec une population estimée à près de 30 millions dont l’essentiel est constituée de jeunes, le Cameroun jouit d’une stabilité politique et sociale. Notre pays qui ambitionne de devenir un hub économique, énergétique et en TIC au niveau de la sous-région Afrique centrale, est en ce moment engagé dans une démarche macro-économique qui vise la stabilité de son commerce extérieur et de ses finances publiques. Aussi, nonobstant la conjoncture économique nationale et internationale difficile, l’économie camerounaise a toujours fait preuve de résilience. « Toutefois, le pays a grand besoin d’investissements pour soutenir la transformation structurelle de son économie », a indiqué Alamine OUSMANE MEY. D’après le MINEPAT, ce besoin est estimé à plus de 80 000 milliards de FCFA à l’horizon 2030, et cible les secteurs prioritaires aussi variés tels que la production et les infrastructures. Le MINEPAT a ainsi invité la Team Europe et les entreprises européennes à saisir ces nombreuses opportunités, afin de renforcer le partenariat économique Cameroun-UE et d’accompagner davantage le Cameroun dans sa marche résolue vers l’émergence. Ceci, à travers l’expertise des entreprises européennes et les instruments de financement du développement mis en place par l’UE, dont le plus en vue est le « Global Gateway » lancé en février 2022, avec une enveloppe globale de 300 milliards d’euros. Le Ministre de l’Economie a émis le vœu de voir les contacts noués lors de la « Cameroon-European Union Business Week », se couronner de succès.

 

La délégation européenne pour sa part, s’est voulue optimiste quant aux perspectives du partenariat économique Cameroun-UE. Le Chef de Délégation de l’UE au Cameroun semble déjà séduit par la qualité de certains projets. « Il y a un projet fondamental qui nous a été présenté à savoir le projet d’aménagement hydroélectrique de Kikot sur lequel nous souhaitons nous engager, afin de doper la capacité de production énergétique du Cameroun », a fait savoir le diplomate européen. « Le Cameroun est une source de projets, de programmes et surtout de dynamisme d’ordre entrepreneurial. Il y a des sujets délicats que nous voulons aborder avec le Gouvernement, notamment le financement de l’économie et du secteur privé. L’idée pour nous est de savoir comment mieux accompagner les entreprises camerounaises à se développer et à saisir les opportunités du marché européen », a souligné S.E Jean-Marc CHATAIGNER.

 

Notons qu’au cours du panel inaugural de cette rencontre d’affaires, les participants ont été édifiés sur le régime fiscalo-douanier d’accompagnement des investissements privés au Cameroun, les projets prioritaires à besoins de financement au Cameroun identifiés dans les secteurs des mines, de l’énergie, des TIC et des transports. L’état de maturité de chaque projet a également été présenté. Les travaux de la « Cameroon-European Union Business Week » se poursuivent avec d’autres panels portant sur l’économie verte, les mines et industries, l’accès au financement, l’Accord de Partenariat Economique Cameroun-UE, l’entrepreneuriat féminin, les catalyseurs de croissance et des rencontres B2B et B2G.

Previous Cameroon-European Union: Time for Great Opportunities

Suivez-nous via :

VG77+FHR, Administration gouvernementale à Yaoundé

Heure d'ouverture:

Lundi – Vendredi: 7h30 – 15h30

Les nouvelles du MINEPAT

Les nouvelles, les articles et les ressources du MINEPAT, envoyés directement dans votre boîte de réception chaque mois.

MINEPAT © 2023. Tous droits réservés.

Education Template